openMairie.org | Démonstration | Documentation | Forum

OpenMarchéForain

Bonjour,
nous avons installé openmarcheforain pour test sur notre commune. Une demande nous a été formulée : la possibilité d’imprimer directement des tickets pour les donner aux commerçants dès la perception, donc sans nécessité de repasser par le bureau. Je n’ai peut être pas bien lu la doc mais est il possible de faire cela notamment en mode placier, et quel matériel utilisez vous pour l’impression ?

Merci pour votre aide

Bonjour,

Merci pour votre question, qui revient souvent et c’est normal: la plupart des solutions logicielles sont basées sur un encaissement direct.
Nous avions une solution de ce type également. En revanche, pour développer openMarchéForain, nous nous sommes placés dans une approche dématérialisée sans impression de ticket papier, avec facturation mensuelle.

La première raison de ce choix est de privilégier une relation mieux contrôlée entre le commerçant et la collectivité: avant de travailler sur un marché, même pour une journée, il faut se faire enregistrer auprès de l’administration et laisser copie des justificatifs produits: assurance, extrait K-bis, photo … Cela assure que tous les commerçants sont connus du système informatique, donc de tous les agents, et contrôlés administrativement. Cela met la collectivité en position d’autorité: l’autorisation de travailler sur les marchés de la Ville peut techniquement être retirée instantanément. On sait exactement qui a été présent sur quel marché, quel jour.

La seconde raison était la volonté de ne plus collecter d’argent directement sur les marchés, pour éviter les vols et ne pas entrer dans le champ juridique des logiciels de régie de recette … ce qui nous a notamment libéré de l’obligation de délivrer un reçu papier et d’être homologué comme logiciel de caisse infalsifiable .

La troisième raison est qu’une application web est très portable, très indépendante du matériel, mais que les navigateurs mobiles ne peuvent pas imprimer de façon simple sur une imprimante mobile. Nous avons choisi de rester sur une seule application web, utilisable à la fois sur nos PC de bureau (avec écran 22") et à la fois , via des formulaires adaptés, sur les smart-phones des placiers (avec écran 5"). Nos imprimantes mobiles bluetooth Zebra ont été mise à la retraite.

Si nous n’avions pas fait le choix d’abandonner les tickets papier, l’alternative la plus évidente aurait été de développer pour les téléphones une application Androïd embarquant un pilote d’impression pour un modèle d’imprimante mobile, et de la maintenir… et en cas d’encaissement de se conformer aux obligations réglementaires des régies de recette (instruction comptable) et des point de caisse (homologation anti-fraude).

S’il s’agit de faire payer le commerçant au plus tôt, il y a deux alternatives régulièrement évoquées:

  • se décharger sur un tiers du paiement par CB en ligne, qui devient ainsi le fournisseur du reçu …
    • cela restreint trop fortement les moyens de paiement par rapport à notre obligation de service public
    • les commerçants des marchés sont encore très attachés au liquide
  • passer par un pré-paiement : cela nécessite de mettre en place une régie d’avance pour rembourser le non consommé dont le coût doit être mis en regard du gain effectif par rapport à la facturation mensuelle

La quatrième raison est écologique: moins de papier, pas d’imprimante, … et c’est également un intérêt économique, un axe de la modernisation de l’action publique, la direction qu’emprunte les transports, les commerces, …

Comme nous avons, nous aussi, remplacé un système qui imprimait un ticket par openMarchéForain, voici ce que nous avons mis en place pour “remplacer” ces tickets papier:

  • juste après l’enregistrement du ticket, openMarchéForain affiche en très gros le métrage et le montant pour que le placier puisse le montrer au commerçant désireux de vérifier la saisie du placier

    • c’était un argument pour faciliter la transition
    • ce n’est quasiment jamais utilisé aujourd’hui d’après mes constats terrain
  • avec openMarchéForain, le commerçant peut accéder à sa page personnelle par le QR-code figurant sur le badge et un code personnel à 4 chiffres fourni par les placiers

    • il peut ainsi vérifier le ticket qui vient d’être émis
    • il a aussi accès à tout le résumé de son dossier comme le placier:
      • son statut d’autorisation, de validité de ses justificatifs, de ses arriérés
      • de tous ses tickets non facturés

Si vous souhaitez aller encore plus loin dans la communication de ce ticket dématérialisé, vous pouvez imaginer:

  • d’ajouter le n° de téléphone mobile ou l’adresse mél dans la fiche commerçant, éventuellement de les rendre obligatoires
  • d’envoyer par mél ou texto le ticket
    • pour le texto
      • utiliser le compte 3/4G du téléphone du placier permettrait un coût 0, mais les URL sms:// ne semblent plus supportées par les navigateurs, on revient donc vers l’hypothèse d’une application android
      • un serveur de SMS peut être utilisé, mais avec un certain coût
    • pour le mél
      • seuls les commerçant avec leur messagerie sur smartphone pourront le recevoir instantanément
      • c’est gratuit

Pour conclure:

  • S’il s’agit d’encaisser sur place, mieux vaut chercher un logiciel de régie de recette assurant une utilisation mobile, et l’impression d’un reçu. Il pourra être interfacé (tiers, créances, paiement) avec openMarchéForain qui gèrera les commerçants, les marchés, les autorisations et de la facturation forfaitaire
  • S’il s’agit juste de mieux communiquer le ticket dématérialisé
    • vous pouvez valoriser la présentation sur place et l’accès du commerçant à son compte en ligne, qui nous suffisent
    • je vous invite à bien vérifier l’utilité de ce ticket papier avant d’engager des frais, mais vous pouvez proposer une contribution pour ajouter l’option d’un envoi par mél ou texto, conforme à ce qui se fait de plus en plus dans le commerce (Décathlon, SNCF, …)

Bon courage

Bonjour M. Groleau,
La question de l’édition d’un ticket de caisse semble importante pour la personne en charge des marchés. Je vais transmettre votre réponse au service concerné pour voir si c’est quelque chose dont on peut discuter ou pas. La solution openmarché forain est vraiment intéressante (et les autres solutions d’openmairie également) et peut répondre à certains de nos besoins. Nous avons également envisagé de passer par une solution de prestataire payante, mais sans rien décidé de manière définitive.

Je vous remercie pour votre réponse très complète.

En vous souhaitant une bonne journée